Quand refaire l’isolation de ses combles ?

Le diagnostic thermique avant de passer à l’action

Des outils existent afin d’aider à prioriser les travaux d’isolation et savoir quand vous devez refaire l’isolation de vos combles perdus. Connu sous le nom de DPE, Diagnostic de Performance Énergétique, il vous livre les avantages et les faiblesses de votre isolation. Un diagnostic qui est obligatoire en cas de location ou de vente de votre logement.

Pour aller plus loin, vous pouvez passer par le Diagnostic Thermique. Plus complet que le DPE, le Diagnostic Thermique n’est pas obligatoire, mais il est la première étape pour des travaux d’isolation réfléchis et réussis. Lorsque le DPE va simplement informer sur la consommation énergétique du logement et attribuer une étiquette énergie, le Diagnostic Thermique va plus loin en vérifiant les zones de votre logement les plus énergivores.

Une vérification visuelle et équipez d’une caméra thermique, le technicien vous révèle précisément où l’isolation fait défaut. Dans la majorité des cas, la toiture est montrée du doigt. Le Diagnostic Thermique peut ainsi déterminer quand refaire l’isolation de ses combles.

Quand refaire l’isolation de ses combles : les signes qui ne trompent pas

De nombreux indices peuvent vous alerter sur l’insuffisance d’isolation de vos combles :

  • Certaines pièces de la maison sont difficiles à chauffer.

Vous avez remarqué un déséquilibre de confort entre une chambre et une autre. Vous avez besoin de plus de temps pour chauffer une pièce pourtant équipée du même chauffage qu’une autre, et ayant la même superficie. Les ouvertures des pièces sont bien cloisonnées, et aucune perte de chaleur ne peut provenir des fenêtres en bon état ? Votre manque d’isolation provient de vos combles.

  • Plafond humide et/ou avec des traces de moisissures.

C’est sans aucun doute le signe le plus alarmant sur un problème d’isolation. L’apparition d’auréoles marron au plafond, la présence de gouttelettes, ou pire de moisissures et de champignons, montrent une différence importante de température entre l’intérieur de votre maison et l’extérieur.  L’isolation de la toiture ou des combles peut pallier le problème, tout en l’associant à une bonne ventilation.

  • Ne plus geler en hiver et cuir en été.

Votre logement n’est ni confortable en hiver, ni en été. Il ne garde pas la chaleur lorsqu’il fait froid dehors, et il ne préserve pas des fortes températures lors de la saison estivale. Lorsque l’isolation des combles ou de la toiture est trop faible, votre barrière thermique est presque inexistante. Vous subissez alors de plein fouet les affres du climat.

Si vous remarquez l’un de ces indices ou plusieurs, vous devez passer à l’action. Réaliser un diagnostic précis vous donne les causes de cette mauvaise isolation. Parfois avec le temps, l’isolant mis en place se détériore pour plusieurs raisons : humidité, vieille construction, rongeur…. Seul un professionnel peut déterminer avec précision les origines de la mauvaise isolation thermique de votre logement.

Refaire l’isolation pour aménager ses combles

Si vous souhaitez aménager une nouvelle pièce et profiter de l’espace disponible dans vos combles, les isoler est une nécessité. L’isolation de vos combles vous apporte le confort de vie nécessaire pour créer une pièce de vie agréable. Au-delà de l’aspect purement thermique, isoler les combles c’est aussi s’attaquer aux problèmes acoustiques. Une bonne isolation des combles réduit les bruits extérieurs. Un point capital si vous transformez vos combles en pièce à vivre.

A quelle période de l’année isoler ses combles ?

Généralement il est préconisé d’attendre les beaux jours pour passer à l’isolation de vos combles, le temps doit être au sec pour réaliser les travaux. De même pour une isolation à l’intérieur également, cela évitera les soucis d’humidité et le risque d’abimer la matière première en cas de fortes pluies.

Dès le printemps, vous pouvez contacter un professionnel KparK pour réaliser l’isolation de vos combles perdus ou bientôt aménagés. Faire appel à un expert certifié est indispensable pour bénéficier des aides financières liées aux travaux de rénovation énergétique.